OPÉRATION COUP DE POUSSE

Des solutions durables pour des besoins urgents 

POURQUOI ? 

La pandémie du COVID19 secoue la planète depuis le mois de décembre dernier. Sous nos latitudes, les conséquences sont dramatiques et touchent chacun d’entre nous en tant que travailleur, citoyen et individu. 

 

Ailleurs dans le monde, là où les systèmes sociaux et hospitaliers sont différents de ceux dont nous bénéficions chez nous, la pandémie à des conséquences d’autant plus immédiates. Les pays fermant leurs frontières les uns après les autres ainsi que les règles de distanciation sociale actuellement en vigueur dans la plupart du globe empêchent l’industrie touristique de faire vivre un nombre significatif de personnes à travers le monde.

POUR QUI ?

C’est notamment le cas pour les partenaires de Wagabon en Tanzanie et en Sulawesi, pour qui cette pandémie, outre les risques sanitaires, a également signé l’arrêt immédiat de toute activité professionnelle et donc de revenus.

Nos partenaires Topik, en Sulawesi et Rama, en Tanzanie, ont été contraints de trouver une solution pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille et font face à une situation d’urgence absolue. Et ce, du jour au lendemain.

 

COMMENT ?

Dans la mesure modeste de nos capacités, Wagabon a lancé « l’opération coup de pousse », ayant pour but d’aider nos partenaires à trouver des solutions alternatives leur permettant de subvenir aux besoins de leurs familles de manière autonome et durable. Nos partenaires et amis nous ont rapidement fait part de projets réalistes et s’intégrant de manière cohérente dans leurs contextes de vie respectifs.

 

En Sulawesi comme en Tanzanie, ces initiatives microéconomiques de reconversion ont été pensé sur le long terme, afin de garantir une source directe de revenus et de nourriture sans lien avec le tourisme. Ces activités seront donc en principe pérennes y compris en cas de reprise du secteur touristique et permettront de continuer d’employer diverses personnes.

Nous souhaitons ici remercier les nombreux amis/clients de Wagabon qui ont participé au financement de ces deux projets. Grâce à votre généreux soutien et votre réactivité, vous avez permis à deux familles de faire face à une situation extrêmement compliquée. Nous avons également l’avantage de vous présenter sur cette page les avancées de ces projets.

EN TANZANIE

Du Blé pour des Oignons - 02.04.2020

En l’espace d’une semaine, Rama a quitté son domicile à Arusha pour partir à la campagne, dans la région du Kilimandjaro, où il a en urgence loué trois hectare de terrain agricole, laissant sa famille derrière lui.

 

Grâce aux premiers fonds collectés avec l’aide de Wagabon (600.-chf.), Rama a pu acquérir des graines d’oignons, et a débuté le labourage et la plantation. La récolte est prévue d’ici trois mois et devrait permettre la production de 30 tonnes d’oignons, légumes utilisés largement dans la gastronomie tanzanienne.

 

En démarrant cette culture, Rama est également en mesure d’employer six personnes, qui bénéficieront directement de la récolte. Cette dernière permettra de nourrir en partie les familles des employés et de générer des revenus pour chacun d'entre eux.

En Sulawesi

Family Fried Chicken -  20.04.2020

Avec l’arrêt total du tourisme, Topik a été contraint de cesser totalement son activité de guide. Après avoir attentivement analysé différentes options, notamment dans l’agriculture, il s’est avéré qu’une solution liée au service gastronomique à domicile serait nettement plus adaptée.

 

Grâce à l’aide de Wagabon et de vos généreuses donations, Topik, sa femme Husni et leurs deux enfants se sont lancés dans la productions et la livraison de Nugget's. La famille de Topik a pu faire l’acquisition d’un mixer, d’un congélateur d’une capacité de 120 litres, une glacière pour les livraisons ainsi que d’une machine pour sceller des emballages sous-vide pour un total de 350.-chf.

 

Le fils de Topik s’est chargé de produire des étiquettes et se charge des livraisons. Husni tient le rôle central avec la production des Nugget's (dont la marque porte d’ailleurs son nom !) en quatre variantes : poulet, poisson, tempe et tofu. Les sachets de 400 grammes sont d’ores et déjà disponible à la vente et devraient permettre de dégager un revenu et d’employer les différents membres de la famille de Topik.